MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Fédération de Loire-Atlantique

Fédération de Loire-Atlantique

Le sous-emploi

 
 
 

Le sous-emploi comprend les personnes actives occupées au sens du Bureau International du Travail qui remplissent l'une des conditions suivantes :

- Elles travaillent à temps partiel, souhaitent travailler davantage et sont disponibles pour le faire, qu'elles recherchent activement un emploi ou non ;

- Elles travaillent à temps partiel (et sont dans une situation autre que celle décrite ci-dessus) ou à temps complet, mais ont travaillé moins que d'habitude pendant une semaine de référence en raison de chômage partiel (chômage technique) ou mauvais temps.

Définition de l’INSEE.

Ce sous-emploi correspond à la définition du sous-emploi visible, caractérisé par un nombre d’heures hebdomadaire inférieur à la durée légale du travail.

Le taux de sous-emploi des personnes sorties depuis 1 à 4 ans de formation initiale est de 9,6% alors que chez les travailleurs sortis depuis plus de 11 ans de formation initiale, il est de seulement 4,8%. Ce différentiel important cache une autre profonde injustice. Le taux de sous-emploi est systématiquement plus important chez les femmes qui sont pourtant davantage diplômées. Ainsi, toujours chez les travailleurs sortis depuis 1 à 4 ans de leur formation initiale, le taux de sous-emploi est de 6% pour les hommes alors qu’il est de 13,3% chez les femmes. (source : INSEE emploi 2012).

A côté de ce sous-emploi visible, il existe également un sous-emploi dit invisible qui correspond notamment à un mauvais emploi des compétences du travailleur.

Ce sous-emploi est particulièrement présent chez les étudiants salariés. Ces derniers exercent très souvent une activité sans lien avec leurs aspirations et leurs compétences. Ainsi, selon l’Observatoire de la Vie Etudiante, parmi les étudiants exerçant une activité au cours de l’année, 53,6% occupent un poste sans lien avec leur formation. En plus de concurrencer leurs études, ces emplois ne reconnaissent pas leurs qualifications.

Le sous-emploi invisible recouvre également des situations dans lesquelles il y a un déséquilibre entre le facteur travail et les autres facteurs de production autrement dit les situations de chômage partiel ou technique.

Cette inadéquation entre les aspirations des travailleurs, leur mobilisation et les besoins de production est inhérente au capitalisme. Le sous-emploi est à la fois une inefficacité énorme dans l’organisation de la production, mais aussi un frein aux aspirations des travailleurs impactant aussi bien leur niveau de vie que leur bien être.