MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Fédération de Loire-Atlantique

Fédération de Loire-Atlantique

Pour ou contre Dieudonné ? Par Nordine IDIR, secrétaire général du MJCF

 
 
 

Pour ou contre Dieudonné ?

 

Par Nordine IDIR, secrétaire général du MJCF 

 

« Sans juger de ce qui fait le métier, Dieudonné n’est clairement pas le simple humoriste qu’il prétend être. Se servant de sa tribune exceptionnelle, il use de la provocation pour dépasser constamment les limites. Si on peut considérer qu’il ne fait que son métier, il met sa notoriété au service d’un discours haineux dans ses multiples interventions […] D’ailleurs, l’ « humoriste » est allé plus loin. Il n’a cessé de se placer aux côtés de personnalités ou groupuscules d’extrême-droite pour déverser leur haine ensemble dans la bonne humeur. Il constitue une formidable passerelle pour cette mouvance pour élargir leur audience.

 

Dieudonné n’est pas l’ami des Palestiniens. Il aurait choisi l’antisionisme en étendard. S’il s’était intéressé de près à la question, il saurait que les Palestiniens luttent pour leur droit à l’autodétermination et à la paix. Ce n’est pas la haine contre les juifs qui les motive mais la lutte pour leur terre, le droit de choisir leur avenir. C’est bien ce message que nous essayons de relayer avec tant d’autres progressistes en France.[…]

 

Et cette histoire de quenelle alors ? Geste antisémite ou pas ? Pour les militants d’extrême-droite, assurément. Pour plein d’autres, non. Mais les premiers se servent de ce geste, de sa diffusion pour faire croire qu’il s’agit de leur influence. […]. Mais, nous communistes, nous avons la modestie de penser qu’il existe tant d’autres gestes et notamment deux. La main tendue vers tous ceux qui pensent qu’on peut changer cette société, qu’il n’y a pas de fatalité. Le poing levé pour symboliser notre force, notre unité, notre détermination. Ces gestes portent un espoir, une perspective collective. […] »