MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Fédération de Loire-Atlantique

Fédération de Loire-Atlantique
 
 
 
 

Un toit c'est un droit !

le 16 décembre 2006

24 personnes dont 18 enfants sont mortes, cet été, dans des incendies d'immeubles insalubres à Paris. Ce sont les plus précaires, souvent issus de l'immigration, qui sont touchés par de tels drames. Ces événements d'une extrême gravité montrent qu'il faut prendre des mesures d'urgence. Même si les problèmes de logement ne mènent heureusement pas toujours à de telles tragédies, ils touchent chaque année une partie de plus en plus grande de la population. Beaucoup d'étudiants ont, cette année plus que les précédentes, de grandes difficultés à se loger.

Lorsque l'on ne peut pas accéder à une résidence universitaire à cause du manque de places, il ne nous reste plus qu'à trouver un logement en location ou en colocation. Or les prix des logements dans les villes universitaires explosent. Pour se loger, beaucoup d'entre nous n'ont d'autre solution que de travailler à mi-temps ou à plein temps pendant leurs études. Et souvent, la paye ne suffit pas et on ne trouve qu'un logement en banlieue, loin de la fac. Comment réussir ses études avec le temps et la fatigue du boulot et des transports ? Beaucoup n'y arrivent pas. Les inégalités dans l'enseignement supérieur ne cessent de s'aggraver.

Nos propositions

Face à cette situation, le gouvernement ne fait rien ! Nous, étudiants communistes, nous voulons réagir avec vous. Quelle que soit la situation de chacun, on ne peut qu'être révolté par ces problèmes. Soyons solidaires et mobilisons-nous pour que cela cesse. Affirmons-le aujourd'hui : il n'est pas normal que l'obligation de trouver un boulot prenne le pas sur les études. Accepter cela, c'est laisser se développer une sélection par l'argent et un enseignement à deux vitesses. Mais être révolté ne suffit pas. Il faut que nous prenions en main ces questions essentielles. Les étudiants peuvent devenir une force de proposition. La politique n'est pas réservée à de soi-disant experts. Chacun d'entre nous à son mot à dire. Ensemble nous pouvons proposer de construire un véritable service public du logement : avoir un toit pour vivre dans des conditions décentes et réussir nos études est un droit pas un privilège. Affirmons le ! Les solutions existent. En France, il y a aujourd'hui 1 800 000 logements vacants : demandons leur réquisition. Demandons aussi que les expulsions cessent. Enfin, exigeons que dans toute nouvelle construction publique, une part importante soit réservée au logement social, notamment pour les étudiants.

Prenons la parole !

L'Union des Etudiants Communistes (UEC) veut élaborer avec l'ensemble des étudiants une Loi pour la Réussite dans l'Enseignement Supérieur. Nous souhaitons trouver les propositions qui permettent de faire de l'égalité des chances dans la réussite de nos études une réalité. Ainsi, nous allons élaborer, avec tous ceux d'entre vous qui le souhaitent, des propositions dans tous les domaines, notamment celui du logement. Il faut que les choses bougent. Pour cela, prenons la parole ! Construisons ensemble un projet qui débouche sur des propositions qui permettront d'en finir avec la précarité dans l'enseignement supérieur. Nous pouvons défendre nos droits et en gagner de nouveaux : cela ne dépend que de notre volonté à toutes et à tous.